Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Qu'est-ce que le Turbo Lag? Définition, cause et conseils pour le réduire

Les moteurs turbocompressés ont un retard de turbo, une bizarrerie ennuyeuse qui fait que les amateurs de voitures s'éloignent des moteurs à induction forcée.


Qu'est-ce que le Turbo Lag?

Contrairement aux moteurs à aspiration naturelle, les moteurs turbocompressés ne produisent pas immédiatement de la puissance lorsque le conducteur appuie sur la pédale d'accélérateur. Le délai entre l'action du conducteur sur la pédale d'accélérateur et la réponse du moteur est appelé turbo lag. Même si ce retard ne dure généralement qu'environ une seconde, il provoque une expérience désagréable pour le conducteur. Le temps passé à enrouler le turbocompresseur peut être particulièrement préjudiciable dans une course, où les millisecondes sont cruciales.

Le délai entre la pression exercée par le conducteur sur la pédale d'accélérateur et la réponse du moteur est appelé décalage du turbo. L'Audi RS2 Avant de 1994 est largement connue pour son décalage du turbo.


Pourquoi le décalage du turbo se produit-il?

Le décalage du turbo se produit parce que le moteur ne produit pas assez de gaz d'échappement pour faire tourner les turbines du turbocompresseur. Il y a deux turbines dans un turbocompresseur, une qui est entraînée par les gaz d'échappement et une autre qui pousse l'air dans le collecteur d'admission. Ces turbines ont une masse et ont besoin d'une pression d'échappement adéquate de la part du moteur pour pouvoir tourner et générer une suralimentation.

Le décalage du turbo est surtout perceptible lorsque le moteur tourne à bas régime et à faible charge, car il produit peu de gaz d'échappement. Les moteurs doivent atteindre une certaine charge avant de créer un flux d'air suffisant dans l'échappement pour créer une pression de suralimentation. Ce régime est appelé le seuil de suralimentation, et le turbocompresseur ne démarre et ne génère de la puissance que lorsque le moteur atteint ce seuil.

Chaque turbocompresseur est différent, et chacun est conçu pour créer une suralimentation à un régime moteur spécifique. Les turbocompresseurs des voitures de rallye sont de grande taille et nécessitent une pression d'échappement importante avant de se déclencher. C'est pourquoi ils sont équipés de systèmes anti-lagage avancés pour les maintenir en rotation. Ces turbocompresseurs sont en mesure de produire une pression de suralimentation importante une fois qu'ils se mettent en marche, ce qui permet au moteur de produire beaucoup de puissance. En revanche, les turbocompresseurs des véhicules conventionnels sont équipés de turbos plus petits qui produisent moins de pression de suralimentation mais sont plus faciles à faire tourner.


Comment réduire le décalage du turbo

Il existe plusieurs techniques et modifications qui peuvent réduire ou éliminer le décalage du turbo.


Maintenez le régime du moteur élevé

Maintenir votre véhicule en bas régime avec un régime moteur élevé est un moyen facile de se débarrasser du décalage du turbo. Cette méthode est utile lorsque vous ne souhaitez pas apporter de modifications à votre véhicule, mais que vous voulez tout de même réaliser des temps de passage sur votre circuit de course local. Cependant, maintenir régulièrement un régime élevé n'est pas pratique car votre moteur consommera plus de carburant et s'usera plus rapidement.


Ajoutez de l'oxyde nitreux

L'oxyde nitreux est un gaz qui se divise en azote et en oxygène lorsqu'il est chauffé dans le moteur de votre véhicule. Lorsque vous ajoutez de l'oxyde nitreux, votre moteur aura une explosion de puissance. Cette explosion de puissance peut augmenter le débit d'échappement et le régime du moteur en un rien de temps, éliminant ainsi le décalage du turbo.


Augmentation des taux de compression

Dans les années 80, les moteurs turbocompressés avaient des taux de compression faibles pour compenser la chaleur et la pression lorsque la pression de suralimentation augmentait. Les moteurs produisaient peu de puissance lorsque les turbocompresseurs ne produisaient pas de suralimentation, car les taux de compression étaient trop bas. Avec l'évolution de la technologie du carburant et du refroidissement intermédiaire, il est devenu normal de voir des moteurs turbocompressés avec des taux de compression allant de 9:1 à 10:1. Des taux de compression plus élevés permettent au moteur de produire de la puissance à bas régime, ce qui l'aide à atteindre son seuil de suralimentation.


Ajouter un boîtier d'échappement plus petit et une Wastegate


Un boîtier d'échappement plus petit permet aux gaz d'échappement de s'écouler plus rapidement, ce qui permet au turbocompresseur de tourner plus vite. Cependant, un régime moteur élevé peut entraîner une trop grande quantité de gaz d'échappement dans le turbo. Une soupape d'échappement peut également être nécessaire pour soulager la pression d'échappement excessive à haut régime.


Rapports de vitesse plus courts

Les turbocompresseurs fonctionnent mieux lorsqu'ils sont utilisés à des régimes élevés. Le fait de raccourcir les rapports de la boîte de vitesses aidera le turbocompresseur à se déclencher, car il sera plus facile d'atteindre le seuil de suralimentation.

Le décalage du turbo se produit parce que le moteur ne produit pas assez de gaz d'échappement pour faire tourner les turbines du turbocompresseur.


Systèmes anti-lag

Les systèmes anti-lag fonctionnent en injectant du carburant et de l'air dans les gaz d'échappement lorsque le conducteur lève le pied de l'accélérateur. Cela permet aux turbocompresseurs de tourner et au moteur de produire de la puissance dès que le conducteur appuie à nouveau sur l'accélérateur.


Turbocompression assistée

La turbocompression assistée vise à augmenter la puissance du turbo en ajoutant des dispositifs externes tels que des moteurs électriques, des compresseurs supplémentaires ou des dispositifs d'induction forcée. Plusieurs fabricants explorent actuellement la turbocompression électrique.


Turbocompression à plusieurs étages

Un autre moyen de lutter contre le décalage du turbo est d'utiliser un turbocompresseur à plusieurs étages. Bien que des turbocompresseurs plus gros génèrent une plus grande poussée, ils sacrifient la réactivité. C'est pourquoi certains véhicules sont équipés de turbocompresseurs plus petits qui commencent à fonctionner à des régimes inférieurs. Les constructeurs se tournent vers les systèmes multi-étages qui utilisent des turbos de tailles différentes pour obtenir le meilleur des deux mondes.

À l'heure actuelle, de plus en plus de véhicules modernes utilisent des moteurs turbocompressés plutôt que des moteurs atmosphériques en raison des avantages qu'ils présentent, notamment en termes d'émissions et d'économie de carburant. Lorsque les turbocompresseurs ont commencé à faire leur apparition dans les voitures hautes performances, les critiques et les amateurs de véhicules n'ont pas tardé à critiquer les constructeurs automobiles à propos du décalage du turbo. Beaucoup préféraient encore son équivalent atmosphérique. Cependant, grâce à l'amélioration de la conception des turbocompresseurs et à la technologie d'élimination du décalage du turbo, ce dernier est devenu imperceptible, même pour les critiques les plus sourcilleux.

L'élimination complète du turbo-lag est peut-être impossible, étant donné que la plupart des constructeurs automobiles sont en train de passer aux véhicules électriques. Mais le fait de voir les conducteurs et les ingénieurs se donner du mal pour éliminer cette bizarrerie montre à quel point ils accordent de l'importance aux petits détails qui rendent la conduite amusante et agréable.