Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Fuite de collecteur d'admission: symptômes, diagnostic et solutions

Symptômes d'une fuite du collecteur d'admission

Les symptômes de fuite du collecteur d'admission peuvent inclure :

  • Un voyant de contrôle du moteur
  • Ralenti irrégulier ou fonctionnement du moteur
  • Hésitation
  • Trébuchement riche ou maigre
  • Retour de flamme
  • Fuite de liquide de refroidissement à l'extérieur du collecteur d'admission
  • Mauvaise accélération
  • Démarrage difficile
  • Surchauffe du moteur
  • Augmentation des émissions
  • Augmentation de la consommation de carburant

Le collecteur d'admission retient et dirige le flux d'air extérieur et le carburant injecté (sur les modèles à injection d'orifice) dans chaque cylindre selon les besoins du processus de combustion.

Sur les moteurs modernes à injection, l'unité de contrôle électronique (ECU ou ordinateur de voiture) ajoute la quantité correcte de carburant dans la chambre de combustion, en fonction des conditions de fonctionnement du moteur.

À l'aide de capteurs, l'ECU connaît la quantité d'air entrant dans le moteur pour maintenir un équilibre approprié d'environ 14 parties d'air pour 1 partie de carburant.

Une fuite du collecteur d'admission perturberait cet équilibre nécessaire et créerait un problème de performance.

Une fuite peut survenir pour plusieurs raisons :

  • Tuyau d'aspiration débranché
  • Tuyau d'aspiration endommagé
  • Joint de collecteur d'admission endommagé
  • Collecteur d'admission endommagé
  • Boulons de collecteur d'admission desserrés

Certains d'entre eux sont plus difficiles à diagnostiquer que d'autres.

Les sections suivantes peuvent vous aider à diagnostiquer une fuite potentielle afin que vous puissiez prendre les mesures nécessaires pour résoudre le problème.

C'est une bonne idée d'avoir le manuel de réparation de votre véhicule spécifique à portée de main pour vous aider à identifier et à localiser les composants, si nécessaire. Si vous n'avez pas encore ce manuel, vous pouvez en trouver une copie relativement peu coûteuse sur Amazon.

Les manuels Haynes sont livrés avec des procédures étape par étape pour de nombreuses procédures de maintenance, de remplacement de pièces et de réparation. Ainsi, vous récupérerez votre petit investissement en peu de temps.


Diagnostic d'une fuite de collecteur d'admission

Fuite de collecteur d'admission


1. Fuites du tuyau d'aspiration du collecteur d'admission

Peut-être que les fuites de tuyau d'aspiration sont les fuites les plus courantes affectant un collecteur d'admission.

  • Vous pouvez déconnecter par inadvertance un tuyau d'aspiration tout en essayant d'entretenir, de réparer ou de remplacer un composant du moteur.
  • Il n'est pas rare que les tuyaux d'aspiration se dégradent et commencent à fuir après des milliers de kilomètres de fonctionnement dans des conditions difficiles comme la pression, les températures élevées et les déversements d'huile.

Pour rechercher un tuyau qui fuit :

  • Trouvez le schéma du tuyau d'aspiration sous le capot. Il vous montre le cheminement des tuyaux connectés aux composants contrôlés par le vide. Si nécessaire, consultez le manuel de réparation de votre véhicule.
  • Vérifiez visuellement chaque tuyau d'aspiration.
  • Tracez chaque tuyau avec vos doigts, en palpant sous le tuyau là où vos yeux ne peuvent pas atteindre. Un endroit durci, rugueux ou trop mou peut être le signe d'un tuyau défectueux ou qui fuit.
  • Assurez-vous que chaque extrémité du tuyau est correctement connectée. Vous aurez peut-être besoin d'un miroir télescopique pour les endroits difficiles d'accès.

En outre, vous pouvez vaporiser une zone suspecte sur un tuyau avec de l'eau savonneuse. Si vous voyez des bulles se former autour de l'endroit, vous avez trouvé la fuite.

Vous pouvez également utiliser du liquide de démarrage. Lorsque vous vaporisez le liquide sur une zone de fuite, vous remarquerez que le ralenti s'atténue lorsque le moteur brûle le liquide dans la chambre de combustion.

Une fuite de liquide de refroidissement interne dans un cylindre, due à un joint ou à un collecteur défectueux, peut détruire un moteur.


2. Fuites de joint de collecteur d'admission

À une extrémité, le collecteur d'admission fournit une base de montage pour maintenir le corps de papillon en place avec un joint entre les deux. À l'autre extrémité, le collecteur se fixe à la culasse avec un joint entre les deux pour créer un joint.

Cela empêche l'air extérieur non mesuré d'entrer dans le moteur et, sur certains modèles, empêche le liquide de refroidissement ou l'huile de s'échapper de la culasse ou d'entrer dans les chambres de combustion.


Pour rechercher une fuite externe du collecteur d'admission :

Il est parfois plus facile de rechercher un joint qui fuit qui aspire de l'air ou expulse du liquide de refroidissement à l'extérieur du collecteur d'admission que de diagnostiquer une fuite interne.

  • Faites une inspection visuelle autour du collecteur d'admission où il s'accouple avec les culasses et le corps de papillon.
  • Utilisez votre main pour atteindre les zones où vous ne pouvez pas inspecter visuellement, en essayant de détecter les zones humides. Utilisez un miroir télescopique, si nécessaire. Faites attention aux sifflements.
  • Utilisez une longueur de tuyau en caoutchouc pour tracer la zone entre le collecteur d'admission et la culasse et où il se connecte avec le corps de papillon. Placez une extrémité du tuyau contre votre oreille et utilisez l'autre extrémité pour tracer les zones d'étanchéité. Un sifflement distinctif provenant de la zone du joint est un signe révélateur d'un joint qui fuit.
  • Vaporisez du liquide de démarrage autour de la zone du joint. Un changement de régime de ralenti ou un changement d'un ralenti rugueux à un ralenti régulier est le signe d'un point de fuite.

Pour rechercher une fuite interne du collecteur d'admission :

Bien que tout type de fuite soit préoccupant, les fuites internes causées par un joint endommagé, un collecteur d'admission fissuré ou une culasse sont quelque chose de grave et vous devez diagnostiquer et résoudre le problème dès que possible.

Si vous semblez perdre du liquide de refroidissement mais que vous n'arrivez pas à trouver une fuite autour du collecteur d'admission, de la culasse, du bloc ou du système de refroidissement, faites diagnostiquer votre voiture avant que le problème ne se transforme en une réparation très coûteuse. Une fuite de liquide de refroidissement interne dans un cylindre, due à un joint ou à un collecteur défectueux, peut détruire un moteur.


3. Fuites du collecteur d'admission endommagées

Les modèles de véhicules équipés de culasses en aluminium et de collecteurs d'admission en plastique sont susceptibles de développer des fuites autour des orifices de liquide de refroidissement. La corrosion peut facilement ronger le plastique autour des orifices d'admission.

De plus, les collecteurs d'admission en plastique sont plus susceptibles de développer des fissures que ceux en aluminium.

Pourtant, une fissure sur un collecteur d'admission en aluminium ou en plastique est difficile à diagnostiquer par une inspection visuelle. Les magasins de voitures utilisent des machines à fumée, des colorants et d'autres techniques spéciales à cette fin.

Vous pouvez toujours essayer d'utiliser un morceau de tuyau en caoutchouc comme outil de diagnostic :

1. Placez une extrémité du tuyau contre votre oreille.

2. Utilisez l'autre extrémité du tuyau pour tracer le contour de la surface d'admission, de la culasse ou des zones du bloc.

Si nécessaire, confiez votre véhicule à un garage pour un diagnostic correct. Cela peut devenir un problème grave si le liquide de refroidissement commence à fuir dans les cylindres.

Regardez la vidéo suivante pour voir comment un technicien automobile utilise une machine à fumée pour détecter les fuites difficiles du collecteur d'admission.


4. Diagnostiquer les fuites avec un manomètre à vide

Souvent, vous pouvez dépanner une fuite de vide à l'aide d'un manomètre à vide, si la fuite semble difficile à trouver.

Si vous n'avez pas de vacuomètre, votre magasin de pièces automobiles local peut vous en prêter un.

  1. Faites chauffer le moteur.
  2. Connectez la jauge à un orifice de vide sur le collecteur d'admission. Le point le plus commun est le tuyau d'aspiration qui se connecte au servofrein.
  3. Réglez votre transmission sur Park (automatique) ou Neutre (manuelle).
  4. Engagez les freins d'urgence.
  5. Démarrez et laissez le moteur tourner au ralenti.
  6. En général, un moteur en bon état mécanique indiquera entre 17 et 21 pouces de mercure (Hg) au niveau de la mer. Soustraire 1 in-Hg de cette plage pour chaque 1000 pieds d'altitude après les 2000 premiers pieds au-dessus du niveau de la mer.
  7. Si l'aiguille de votre jauge fluctue entre 3 et 9 pouces de Hg en dessous de la lecture normale, il est fort probable que le collecteur d'admission fuit sous vide.

Si vous soupçonnez une fuite de vide, assurez-vous de vérifier chaque tuyau d'aspiration. Les tuyaux d'aspiration doivent être en bon état et correctement connectés. Une autre possibilité est un collecteur d'admission fissuré. Cela peut être un problème spécialement sur les collecteurs d'admission en plastique.

Si votre véhicule est équipé d'un collecteur d'admission en deux parties, supérieur et inférieur, une fuite peut se manifester de différentes manières :

  • Un collecteur d'admission inférieur avec un joint qui fuit peut développer une fuite de vide, une fuite de liquide de refroidissement ou une fuite d'huile. Si le collecteur lui-même est fissuré, il développera une fuite de vide.
  • Un collecteur d'admission supérieur présentant un problème de fuite, un joint endommagé ou un collecteur fissuré ne développera qu'une fuite de vide.


5. Faites attention au témoin Check Engine

Une fuite du collecteur d'admission peut être difficile à diagnostiquer parfois, et un voyant de contrôle du moteur peut être d'une grande aide dans cette situation.

Si le témoin de contrôle du moteur s'allume, dépannez tout système, composant ou circuit indiqué par le code de panne. Cela peut vous conduire à la source du problème plus tôt que prévu.

En suivant une approche systématique, l'utilisation des étapes décrites dans les sections précédentes peut vous aider à gagner du temps et à réparer le problème plus tôt.