Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Comment diagnostiquer les disques de frein avant défectueux

Les rotors ne nécessitent pas d'équipement sophistiqué pour diagnostiquer. La plupart des professionnels testent le véhicule pour voir comment les freins se sentent. Ensuite, ils effectuent une inspection visuelle des rotors et, si nécessaire, mesurent également les rotors. C'est ça.


Méthodes d'inspection des disques de frein avant

Les rotors sont de simples plaques de métal en forme de disque. En tant que tels, ils sont généralement assez faciles à diagnostiquer.

Remarque : Les éléments suivants sont des directives générales à des fins éducatives et de divertissement uniquement. Consultez les informations d'usine de votre véhicule pour les instructions de réparation spécifiques et les procédures de sécurité recommandées.


1. Passez par la sensation de pédale

Les pulsations ou vibrations lors du freinage sont presque toujours causées par des rotors déformés. Il existe d'autres possibilités, comme un mauvais roulement de roue, mais les rotors sont la plupart du temps à blâmer. Donc, si votre pédale de frein vibre pendant le freinage, vous voudrez peut-être simplement l'ailer et mettre un nouvel ensemble de plaquettes et de rotors avant.


2. Inspection visuelle

Jetez un œil à vos rotors : s'ils présentent des rayures profondes, une décoloration due à la chaleur extrême, des points durs ou des fissures, il est temps d'en changer la paire.

Vous aurez besoin de quelques outils spéciaux, tels qu'un micromètre de disque de frein et un comparateur à cadran, pour mesurer l'épaisseur de vos disques de frein.


3. Prendre des mesures

Si vous voulez être sûr que vos rotors sont usés, vous pouvez prendre plusieurs mesures. Vous aurez besoin de quelques outils spéciaux, tels qu'un micromètre de rotor de frein et un comparateur à cadran, pour faire le travail. De nombreux professionnels ne prennent que le temps de mesurer l'épaisseur, mais si vous vous sentez ambitieux, vous pouvez vérifier les trois mesures.

Évidemment, vous devrez soulever et soutenir le véhicule en toute sécurité, puis retirer l'ensemble roue/pneu pour effectuer ces inspections. Et n'oubliez pas de mettre vos lunettes de sécurité. Après avoir préparé le véhicule, voici ce que vous pouvez vérifier :


  • Épaisseur minimale: Tous les rotors ont une spécification d'épaisseur minimale fournie par le constructeur du véhicule. La mesure est souvent estampée à l'avant du rotor, mais elle peut également être trouvée dans les informations de réparation du véhicule.

La vérification de l'épaisseur minimale est facile. Utilisez simplement un micromètre de frein au milieu de la surface de friction du rotor (là où la plaquette entre en contact). Notez la lecture : si elle est inférieure aux spécifications du fabricant, le rotor doit être mis au rebut.

  • Faux-rond: Ensuite, vous voudrez vérifier le faux-rond du rotor. Le faux-rond, qui est le mouvement latéral du rotor lorsqu'il tourne, est mesuré à l'aide d'un comparateur à cadran. Pour prendre cette mesure:

  1. Retirez les boulons de fixation de l'étrier. NE PAS déboulonner la durite de frein allant à l'étrier. Vous laisserez de l'air entrer dans le système hydraulique si vous le faites.
  2. Libérez l'étrier en le tirant vers le haut et loin du rotor. Si l'étrier est têtu, vous devrez peut-être utiliser un gros tournevis ou un levier pour le dégager.
  3. Utilisez soit une attache zippée, soit un cordon élastique pour fixer l'étrier à la fusée d'essieu ou à un autre composant de suspension robuste. Ne laissez pas l'étrier pendre de la durite de frein, cela pourrait entraîner des dommages.
  4. Retirez les plaquettes de frein du support de montage de l'étrier (étriers flottants uniquement).
  5. Fixez le rotor au moyeu avec les écrous de roue.
  6. Fixez l'extrémité de serrage du comparateur à cadran à un emplacement solide et fixe, tel que la fusée de direction ou le support de montage de l'étrier.
  7. Placez l'extrémité pointue de l'outil au centre de la surface du rotor (là où le patin se déplacerait) et réglez le cadran à zéro.
  8. Tournez le rotor à la main tout en gardant l'outil perpendiculaire à la surface du rotor.

Notez la lecture sur le comparateur à cadran; en règle générale, le faux-rond doit être inférieur à 0,002 pouce. C'est une bonne idée, cependant, de comparer votre lecture aux spécifications du fabricant pour être certain. Si le faux-rond dépasse les spécifications, le rotor doit être refait (si possible) ou remplacé (recommandé).

  • Variation d'épaisseur (alias Parallélisme) : La dernière chose à vérifier est la variation d'épaisseur, qui, comme son nom l'indique, vérifie la différence de largeur autour de la circonférence du rotor. Gardez à l'esprit : Cette mesure est difficile à prendre et produit souvent de fausses lectures.

Si vous décidez d'essayer, mesurez l'épaisseur du rotor à au moins huit endroits différents [2] autour du rotor. Soustrayez ensuite la mesure la plus fine de la plus épaisse, c'est votre lecture. Comparez votre lecture aux spécifications du fabricant pour voir si votre rotor doit être refait (si possible) ou remplacé (recommandé).

Si vous trouvez que les rotors sont usés au-delà des spécifications, vous voudrez les entretenir immédiatement. D'un autre côté, si les rotors ont l'air bien, vous pouvez tout remonter. Assurez-vous de serrer les boulons de montage de l'étrier (s'ils ont été retirés) et les écrous de roue conformément aux spécifications du fabricant.

Attention: une fois que tout est remonté et que la voiture est de retour au sol, pompez plusieurs fois les freins pour vous assurer qu'ils sont fermes. NE conduisez PAS la voiture tant que les freins ne sont pas solides.

 Lire aussi: Comment changer les disque de frein