Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Pourquoi mon voyant moteur s'allume?

Vous conduisez, vous occupez de vos affaires, et le témoin de contrôle du moteur s'allume soudainement sur le tableau de bord. Vous avez une boule dans la gorge et votre cœur commence à couler.

Depuis les années 1980, le voyant du moteur de contrôle a semé la peur dans le cœur des automobilistes du monde entier, et maintenant, vous en faites partie. Votre esprit commence à s'emballer et vous vous demandez : qu'est-ce qui pourrait être à l'origine de la lumière ?

Comme il existe un nombre incalculable de problèmes pouvant déclencher l'avertissement, la réponse à cette question est rarement simple.


Que signifie le voyant moteur?

Vous pourriez penser que le voyant de contrôle du moteur (CEL) signifie qu'il y a un problème avec votre moteur. Et cela peut signifier cela, mais cela peut également indiquer une myriade d'autres problèmes.

Fondamentalement, le témoin de contrôle du moteur s'allume chaque fois qu'il y a un problème qui pourrait augmenter les émissions d'échappement du véhicule. Cela signifie que tout, d'une transmission glissante à un mauvais convertisseur catalytique, peut être suspect. En 1988, le California Air Resources Board (CARB) a publié une loi incitant les constructeurs automobiles à mettre en œuvre la lumière de cette manière.

Voici comment cela fonctionne:

Un ordinateur, souvent appelé module de commande du groupe motopropulseur (PCM), surveille certains systèmes de votre véhicule à la recherche de défauts susceptibles d'augmenter les émissions. Lorsque le PCM détecte un problème, il allume le témoin de contrôle du moteur et stocke un code d'anomalie de diagnostic (DTC) dans sa mémoire.

Un technicien professionnel (ou un bricoleur qualifié) peut récupérer le code à l'aide d'un outil d'analyse ou d'un lecteur de code. Le code peut ensuite être utilisé pour aider à dépanner le véhicule.

Les codes peuvent être récupérés à l'aide d'un outil d'analyse ou d'un lecteur de code.


Raisons du voyant moteur

Malheureusement, il n'y a pas de réponse unique à la raison pour laquelle votre voyant de contrôle du moteur est allumé. Comme cela a été mentionné, tout ce qui pourrait entraîner une augmentation des émissions d'échappement a le potentiel d'allumer la lumière.

Certains des déclencheurs de lumière de moteur de contrôle les plus courants incluent :


Problèmes de capteur

Votre voiture dispose de dizaines de capteurs dédiés au groupe motopropulseur (moteur et transmission). Si l'un de ces capteurs échoue, le témoin de contrôle du moteur apparaîtra sur le tableau de bord.


Problèmes de circuits

De nos jours, même les voitures d'entrée de gamme contiennent des kilomètres et des kilomètres de câblage. Presque toutes les parties de ces circuits (c'est-à-dire les fils, les fusibles, etc.) qui se rapportent au groupe motopropulseur peuvent allumer le témoin de contrôle du moteur.


Problèmes de module et de réseau de données

Les voitures modernes contiennent également des dizaines d'ordinateurs (ou modules) exécutant des dizaines de milliers de lignes de code. Ces modules communiquent entre eux sur un réseau de données. Un problème avec l'un des dispositifs ou des lignes de communication liés au groupe motopropulseur peut entraîner l'allumage du témoin de contrôle du moteur.


Problèmes du système d'allumage

Le moteur de votre voiture a besoin de trois éléments principaux pour fonctionner (et bien fonctionner):

  • mélange air/carburant précis
  • compression adéquate
  • bonne étincelle

Le système d'allumage fournit la partie étincelle de cette équation. Une défaillance du système d'allumage peut facilement provoquer un raté d'allumage, ce qui entraîne une augmentation des émissions d'échappement. Le résultat final est un témoin lumineux du moteur de contrôle.


Problèmes de mélange air/carburant

Le moteur de votre voiture a besoin d'un mélange précis d'air et de carburant pour fonctionner correctement. Lorsque ce mélange est rejeté, les émissions d'échappement augmenteront et le témoin de contrôle du moteur s'allumera.


Problèmes mécaniques du moteur

Rappelez-vous comment nous avons mentionné que votre voiture a besoin de trois choses pour fonctionner correctement, dont l'une est la compression ? Eh bien, les problèmes mécaniques du moteur peuvent provoquer une perte de compression, entraînant un raté du moteur et une augmentation des émissions. Ensuite, notre ami, le témoin de contrôle du moteur, s'allume.


Problèmes du système de calage variable des soupapes (VVT)

La plupart des moteurs modernes ont un système de calage variable des soupapes (VVT). La technologie permet de régler l'angle de l'arbre à cames, modifiant ainsi l'ouverture et la fermeture des soupapes du moteur. Une collection de solénoïdes de contrôle d'huile, d'actionneurs d'arbre à cames (phaseurs) et de composants associés permettent à cette magie de se produire.

Si l'une de ces pièces tombe en panne, le témoin de contrôle du moteur s'allumera.


Problèmes d'équipement d'émission

Une voiture moderne typique contient toutes sortes d'équipements antipollution, allant d'un convertisseur catalytique à une vanne de recirculation des gaz d'échappement (EGR). Comme vous vous en doutez, un problème dans l'un de ces systèmes peut allumer le voyant du moteur de contrôle.


Problèmes de transmission automatique

Parce que la transmission de votre voiture affecte directement le fonctionnement du moteur et vice versa, un problème avec la transmission peut entraîner une augmentation des émissions d'échappement. Un module de commande surveille le fonctionnement de la transmission automatique et allume le témoin de contrôle du moteur s'il détecte un problème.


Que faire lorsque le voyant moteur s'allume

Vous devez adresser un voyant de contrôle du moteur allumé dès que possible. Dans certains cas, la lumière peut suggérer un problème suffisamment grave pour causer des dommages supplémentaires à votre voiture. L'avertissement indique également que votre véhicule émet un niveau plus élevé d'émissions d'échappement, ce qui signifie que vous échouerez à un test d'émissions d'État.

La vérification des codes d'anomalie de diagnostic (DTC) est la première étape vers la résolution d'un problème de voyant de contrôle du moteur. Bien que les DTC ne vous disent pas exactement ce qui ne va pas avec le véhicule, ils servent de point de départ pour un dépannage ultérieur.

Les codes peuvent être récupérés à l'aide d'un outil d'analyse ou d'un lecteur de code. Vous pouvez trouver plus d'informations sur ces codes sur le blog In the Garage.

Une fois que vous (ou votre mécanicien) avez compris ce qui déclenche le voyant de contrôle du moteur, vous pouvez procéder aux réparations nécessaires, puis effacer les codes.

Une fois le véhicule diagnostiqué et réparé correctement, le témoin de contrôle du moteur doit s'éteindre et rester éteint.