Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Symptômes d'un équilibreur harmonique défectueux

Une pièce automobile souvent négligée est l'équilibreur d'harmoniques (également connu sous le nom d'amortisseur de vibrations ou d'amortisseur de vilebrequin). Bien que le composant soit souvent oublié, lorsqu'il tombe en panne, il peut causer des problèmes majeurs, y compris de graves dommages au moteur.

Avez-vous le sentiment que vous pourriez avoir un équilibreur harmonique défectueux? Si vous rencontrez un ou plusieurs des symptômes ci-dessous, vous avez peut-être raison.


Équilibreur harmonique défectueux: signes à surveiller

Lorsque ce composant échoue, il peut provoquer une série de problèmes. Les symptômes les plus courants d'un mauvais équilibreur harmonique comprennent:


Vibrations du moteur

Le travail de l’équilibreur harmonique est d’amortir les vibrations appliquées au vilebrequin. En conséquence, lorsque l'équilibreur tombe en panne, vous pouvez ressentir une vibration importante du compartiment moteur.


Oscillation de l'équilibreur harmonique notable

Lorsque l'isolateur en caoutchouc commence à se détériorer, l'équilibreur commence généralement à se séparer, créant une oscillation notable lorsque le moteur tourne.


Bruits inhabituels

Un équilibreur défectueux peut entraîner un bruit de cognement, de cliquetis ou de grincement correspondant au régime du moteur. Dans certains cas, le bruit est suffisamment important pour être confondu avec un problème de moteur interne.

En outre, un équilibreur qui commence à tomber en panne peut provoquer un mouvement anormal de la courroie d'entraînement ou du tendeur de courroie d'entraînement automatique, entraînant des cliquetis ou des grincements lorsque le moteur tourne.


Voyant lumineux du moteur de contrôle

L'ordinateur principal de votre voiture, souvent appelé module de commande du groupe motopropulseur (PCM), repose sur un signal de capteur de position du vilebrequin (CKP) pour déterminer la position et la vitesse du vilebrequin.

Le capteur CKP lit une roue dentée ou crantée qui est généralement située sur le vilebrequin ou l'équilibreur d'harmoniques. Si l'équilibreur d'harmoniques échoue, le capteur peut créer un signal anormal, invitant le PCM à allumer le voyant du moteur de contrôle.


Usure ou dommages visibles

Si vous regardez l'équilibreur harmonique, vous pourrez peut-être voir une usure ou des dommages visibles. Par exemple, l'isolant en caoutchouc peut s'être détérioré, entraînant une séparation entre le moyeu et la partie extérieure de l'équilibreur.

Si vous regardez l'équilibreur harmonique, vous pourrez peut-être voir une usure ou des dommages visibles.


Qu'est-ce qu'un équilibreur harmonique?

Alors, que fait un équilibreur harmonique? L’équilibreur a pour objectif principal d’absorber les vibrations appliquées au vilebrequin du moteur.

Avec un moteur à quatre temps, chaque piston effectue quatre courses distinctes - admission, compression, puissance et échappement - tout en faisant tourner le vilebrequin. Lorsqu'un piston se déplace vers le bas pendant la course de puissance, il provoque l'accélération du vilebrequin.

En même temps, un autre piston se déplace vers le haut pendant la course de compression, forçant le vilebrequin à ralentir. En conséquence, des forces opposées sont appliquées au vilebrequin, créant un phénomène de résonance dangereux.

L'équilibreur harmonique modère les vibrations haute fréquence agissant sur le vilebrequin. Un équilibreur typique a un moyeu central, une bague d'inertie et un isolant en caoutchouc (certaines conceptions utilisent un fluide visqueux plutôt que du caoutchouc). Le moyeu central est boulonné à l'extrémité du vilebrequin. Lorsque le vilebrequin tourne et tourne, la bague d'inertie et la bague en caoutchouc absorbent une partie des vibrations qui en résultent.

En outre, l’équilibreur harmonique a une poulie (intégrale ou boulonnée) qui se connecte à la courroie d’entraînement du moteur. Lorsque le moteur tourne, la poulie fait tourner la courroie, ce qui, à son tour, fait tourner les accessoires entraînés par le moteur (alternateur, compresseur de climatisation, etc.).


Que se passe-t-il lorsqu'un équilibreur harmonique échoue?

Bien que l'équilibreur harmonique puisse sembler assez simple, s'il échoue, il peut causer des problèmes majeurs. Si l'équilibreur n'amortit pas les vibrations indésirables du vilebrequin, des pannes du moteur, telles que des roulements de bielle usés et un vilebrequin cassé, peuvent en résulter.

Un équilibreur défectueux peut également endommager la courroie et les accessoires entraînés par le moteur. Il est également possible que l'équilibreur se désagrège, entraînant la destruction de divers composants sous le capot.

Sans aucun doute, vous devez toujours remplacer immédiatement un équilibreur d'harmoniques défectueux.