Que fait une barre stabilisatrice ?

Une barre stabilisatrice (également appelée barre antiroulis) fait partie des suspensions de certains véhicules. Vous pourriez deviner que «balancer» dans une voiture ou un camion n'est pas une bonne chose, alors une barre anti-balancement serait utile, et dans les termes les plus larges c'est correct. Mais c'est aussi un peu plus compliqué que ça.


Pour comprendre la fonction et le but d'une barre stabilisatrice, il est utile de considérer quelles autres parties comprennent la suspension d'un véhicule et ce qu'ils font. Chaque suspension de véhicule comprend:

 Roues et pneus. Les pneus fournissent une traction («grip») qui permet à la voiture d'accélérer, de décélérer (ralentir) et de tourner. Ils absorbent également le choc des petites bosses et autres irrégularités de la route.

 Ressorts. Les ressorts protègent les passagers et la cargaison des grosses bosses.

 Chocs ou entretoises. Alors que le ressort amortit la secousse lorsqu'un véhicule heurte une bosse, l'amortisseur ou jambe de force, un cylindre rempli d'une huile épaisse, absorbe l'énergie de la même bosse, ce qui provoque l'arrêt du véhicule.

 Système de direction. Le système de direction traduit les entrées du conducteur depuis le volant en un mouvement de va-et-vient des roues.

 Liens, bagues et joints. Chaque suspension comprend de nombreuses articulations (pièces solides telles que des bras de commande et autres tiges) pour maintenir les roues correctement positionnées lorsque le véhicule se déplace, ainsi que des bagues et des articulations pour relier les tringleries tout en permettant le bon mouvement.

Notez que "barre de balancement" n'apparaît pas sur cette liste, car certaines voitures n'en ont pas. Mais quelques-uns font, alors allons-y un peu plus loin. Que fait une barre stabilisatrice que les pièces énumérées ci-dessus ne font pas?

Le but d'une barre stabilisatrice

La réponse remonte à cette supposition ci-dessus, qu'une barre oscillante (ou réellement anti-balancement) tend à empêcher la voiture de se balancer (ou plus précisément, de se pencher d'un côté ou de l'autre). C'est ce que fait une barre stabilisatrice: empêcher le corps maigre.

Une barre stabilisatrice ne fait rien du tout, sauf si le véhicule est incliné d'un côté, mais quand il commence à pencher (ce qui signifie généralement que le véhicule tourne - chaque voiture ou camion a tendance à pencher vers l'extérieur d'un virage), barre stabilisatrice applique la force à la suspension de chaque côté, vers le haut d'un côté et vers le bas de l'autre, qui tend à résister à l'inclinaison.

Comment fonctionne une barre stabilisatrice

role barre stabilisatrice voiture

Chaque barre stabilisatrice est un ressort de torsion - un morceau de métal qui résiste à la force de torsion. La barre stabilisatrice est attachée à chaque extrémité, une extrémité à une roue et à l'autre extrémité à la roue opposée (les deux fronts ou les deux arrières) de sorte que pour que la roue d'un côté soit plus haute que celle de l'autre, la barre doit tordre. La barre stabilisatrice résiste à cette torsion, ce qui a tendance à ramener les roues à la même hauteur, et le véhicule à niveler.

C'est pourquoi une barre stabilisatrice ne fait rien à moins que le corps d'un véhicule ne penche d'un côté: si les deux roues montent (comme si le véhicule heurte une bosse) ou tombent (comme à une immersion) en même temps, la barre stabilisatrice pas à tordre, donc ça n'a aucun effet.

Pourquoi utiliser une barre stabilisatrice?

D'une part, il peut être inconfortable, déconcertant ou même dangereux pour un véhicule de rouler trop à son tour. Plus subtilement, le roulis incontrôlé tend à modifier l'alignement des roues, en particulier leur cambrure (inclinaison vers l'intérieur ou vers l'extérieur), ce qui réduit leur adhérence sur la route; limiter le roulis tend également à maintenir le cambre contrôlé, ce qui signifie une adhérence plus constante pour le freinage et le virage.

Mais il y a des inconvénients à l'installation de barres stabilisatrices rigides. L'un est que lorsqu'un véhicule frappe une bosse d'un seul côté, il a le même effet sur la suspension que le roulement du corps: la roue d'un côté (le côté qui frappe la bosse) se déplace vers le haut par rapport à la carrosserie du véhicule, l'autre ne le fait pas. La barre stabilisatrice résiste à ce mouvement, en appliquant une force pour maintenir les roues à la même hauteur. Donc, une voiture avec une barre stabilisatrice rigide qui frappe une telle bosse sera soit plus raide (comme si elle avait des ressorts très raides) sur le côté avec la bosse, va soulever le pneu de la route de l'autre côté, ou les deux.

Les véhicules qui subissent des forces de rotation élevées et dans lesquels la maximisation de l'adhérence des pneus est essentielle, mais qui ont tendance à être conduite sur des routes lisses, ont tendance à utiliser de grandes barres stabilisatrices robustes. Les voitures puissantes comme la Ford Mustang sont souvent équipées de barres stabilisatrices avant et arrière épaisses, et même des barres plus épaisses et plus rigides sont disponibles sur le marché des pièces de rechange. D'un autre côté, les véhicules hors route comme le Jeep Wrangler, qui doivent être capables de négocier de grosses bosses, ont des barres stabilisatrices moins rigides et les hors-piste dédiés retirent parfois leurs barres entièrement. La Mustang se sent bien sur la piste et la Jeep reste en équilibre sur un terrain accidenté, mais elle change de place et ne se comporte pas aussi bien: la Mustang se sent beaucoup trop rugueuse sur un terrain rocheux tandis que la Jeep roule facilement.

diagnostic panne automobile

entretien et reparation automobile

entretien automobile pas cher

réparation automobile